La Transmission

Lorsqu’un Initiateur transmet le 1er degré, l´associé, le nouveau martiniste,  à ses propres travaux.

Puis, il l’initie  au 2ème degré, aux rudiments de la voie interne.

Par cette méthode, l’initiateur fait le type du Créateur, qui d’abord émana Adam dans le cercle de son influence, puis lui donna sa loi, son précepte et son commandement.

La transmission du troisième degré achève le processus et fait le type de l’émancipation d’Adam. Le nouveau SI est libéré de la tutelle de son initiateur et peut à son tour créer son propre cercle de travaux et y recevoir les êtres de Désir qu’il pense aptes.

Le rituel de 1887 est très clair quant au statut de l’initiateur : c’est le SI, 3ème degré.

Tant que le SI n’a pas transmis l’initiation, il porte ce titre. Dès qu’il a associé quelqu’un à ses travaux, il porte le titre de S.I. I. C’est tout, c’est simple, mais souvent oublié ou occulté

Langue

Où nous trouver

Qui est en Ligne

Nous avons 63 invités et aucun membre en ligne