Déclaration de Principes

Déclaration de Principes de L’Ordre Martiniste Traditionnel Primitif

Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coën de l’Univers

Aussi, l'Ordre Martiniste Traditionnel Primitif a établi des cadres assez souples qui respectent l'individualisme qui caractérise le véritable Martinisme, et assez rigides cependant pour que l'Ordre ne se désagrège pas au moindre souffle.

L'Ordre Martiniste confère le grade de S. I. On a donné à ces deux lettres bien des significations : Supérieur Inconnu, Souverain Juge (grade des Elus-Coëns de Martinés), Société des Initiés, Société Inconnue, Sage Inconnu, etc. ... Certains sont même allés jusqu'à voir dans ces deux lettres les initiales de la Société de Jésus ! (7). L'O.M.T. P. donne à ces deux lettres le sens de "Sage Initié ", c'est-à-dire tout simplement " mis sur le chemin de la Sagesse". Voici la déclaration de principe de cet Ordre :

I. L'O. M. T.P. est un groupement spiritualiste unissant, fraternellement tous ceux qui admettent la nécessité d'une rédemption individuelle et collective basée sur les enseignements de Martinés de Pasqualy et de Louis-Claude de Saint-Martin.

II. Conformément aux enseignements de Martines de Pasqualy et de L.-C. de Saint-Martin, l’O. M. T.P. reconnaît la vérité de la Chute et affirme la nécessité de la Réconciliation de l'Homme avec son Principe.

III. L'O. M. T.P. rejoint la Tradition Chrétienne dans ce qu'elle contient de véritablement " universel " de l’école d’Alexandrie, mais ne saurait être inféodé à un exotérisme quel qu'il soit. L'héritage initiatique conservé et transmis par l 'O. M. T.P. est un spiritualisme transcendant.

L'O. M. T.P. respecte les différentes formes de la Tradition qui ne sont qu'une fragmentation de la Tradition Primordiale. Comme le dit très bien notre frère RobertAmadou, " il ne s'agit pas, contrairement à la théurgie antique et même contrairement à la théurgie du moyen âge ou de la Renaissance, il ne s'agit pas ou il ne s'agit plus seulement d'une opération qui travaille avec les anges dans un but personnel ou au profit de quelqu'un d'autre, il s'agit d'accomplir le culte primitif, de célébrer le culte primitif. Et c'est là, - comme  le pense notre frère R. Amadou, et comme l'indique l'appellation de notre Ordre Martiniste Traditionnel et Primitif - le mot clé. Martines de Pasqually, dans son grand ouvrage, « le Traité sur (ou de) la réintégration des êtres », n'emploie pas le mot théurgie. Il l'emploie un peu, de-ci de-là, ailleurs, et c'est vrai qu'il enseigne un culte théurgique, mais il enseigne d'abord un culte, un culte qui est le culte primitif, ce culte primitif qui remonte à Noé et, au delà ou en deçà de Noé, qui remonte à Adam. Ce culte primitif est donc destiné à accomplir la réconciliation individuelle. Mais cette réconciliation ne sera parfaite pour chaque homme que lorsque le monde entier sera réintégré, étant entendu que la matière réintégrée cela signifie la matière anéantie puisque son principe étant le néant, sa réintégration ne peut se faire que dans le néant c'est-à-dire qu'elle disparaîtra, sauf les formes transmuées ».

 

Langue

Où nous trouver

Qui est en Ligne

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne